|   Presse | Actualités|

Constitution d’une base de souches de tilapia propres au Bénin.


QUATRE TECHNICIENS DE LA DIRECTION DES PECHES S’INSPIRENT DE LA RICCHE EXPERIENCE DE LA CHINE

 Contribuer à mettre en place un mécanisme de production des semences aquacoles améliorées en République du Bénin, c’est l’objectif poursuivi par le Projet d’Appui à la Diversification Agricole (PADA) en initiant la formation de quatre techniciens de la Direction des Pêche. Cette formation qui a allié la pratique à la théorie s’est déroulée du 11 au 20 février 2017, à World Fish Center en Egypte, sous la supervision du Responsable Chargé de l’Amélioration des Techniques de Production. Elle devrait permettre de renforcer les capacités de gestion des souches de poissons d’élevage notamment le tilapia.

 Le Bénin, avec sa production annuelle en produits de pêche et d’aquaculture de 39.500 tonnes présente un déficit de plus 73 000 tonnes de besoin annuel qu’il doit combler par l’importation de poissons congelés. Cette insuffisance ajoutée à des problèmes connexes entravant le développement de la filière a justifié la rédaction d’un document de Stratégie Nationale de Production et de Certification des Semences Aquacoles (SNPCSA) en relation avec le Programme d’Action du Gouvernement (PAG et dont l’un des quatre axes d’intervention est le développement de souches performantes et conservation de la biodiversité.

 C’est pour cela que le PADA, travaillant dans cette même vision a initié cette formation au profit des agents de l’administration des Pêches. Etant donné que ce document est principalement élaboré pour la semence de Tilapia Oreochromis niloticus et que l’Egypte en est le deuxième producteur au monde après la Chine, le choix a été bien orienté de façon à profiter des expériences de ce pays pour mettre en place au Bénin, un programme de sélection génétique pour la constitution d’une base de souches propres au Bénin.

 Il s’agissait surtout de permettre à ces quatre techniciens d’acquérir des connaissances en matière de sélection et de conservation des souches de poissons ; de mettre en pratique les enseignements reçus en vue de sérier les différentes souches des espèces de Tilapia en élevage au Bénin et d’améliorer leur pratique en vue de l’amélioration de la qualité des semences aquacoles pour l’augmentation de la productivité aquacole.

Au centre World Fish Center, les participants ont eu droit à une visite guidée et ont pu voir et appris une autre façon de faire l’élevage du poisson. Un élevage biologique et respectueux de l’environnement. Dix (10) jours de découvertes exceptionnelles, d’expériences enrichissantes et de recherches documentaires approfondies dans les différents modules de formation qui ont tablé sur le programme d’amélioration génétique au centre World Fish de Abassa, 

la sélection et l’amélioration génétiques, la gestion à l’ordinateur, des données relatives au processus de sélection et d’amélioration génétiques et enfin la gestion de la qualité de l’eau.